• Allez, je me lance !

    17 janvier 2012

     

    Trop, c'est trop !

     

    C'est décidé, marre de me plaindre dans mon coin, marre de fatiguer mes proches et fatigué de m'indigner tout seul, je déballe tout sur la place publique ! Je m'indigne plus officiellement.

    Je vais bloguer moi aussi, je serai un blogueur.

    Et comme un blog - ou cybercarnet selon le terme que vous préférez - est par essence individuel, je vais tenter de tenir un journal de bord, et les billets vont pleuvoir !

    J'ai moi aussi mes passions, mes expériences, et surtout, selon mon entourage, des états d'âme, des réactions sur l'actualité voire des emportements. Pour ce dernier mot, je préciserais toutefois, qu'à la définition "mouvement déréglé, violent, accès de colère", je préfère celle-ci : "mouvement de cœur, agitation que fait naître une passion", même si je dois contrarier Sophocle qui disait "D'un fâcheux emportement, rien ne peut naître que de fâcheux".

    Je me rallie plutôt à Stéphane HESSEL, à sa philosophie et à ses Indignés, trop peu nombreux encore à mon goût, notamment en France ! Je viens de lire "Indignez-vous", petit livre, petit livret même, mais ses quelques lignes contiennent de quoi faire bouger la planète !

    Alors, je serai blogueur et nous serons ce soir cent soixante cinq millions plus un ; je vais m'exprimer et je m'indignerai.

    Merci Monsieur HESSEL, vous êtes de 1917 ; mon père était de 1916 ; vous aviez le même motif d'indignation ! Vous avez pu raconter, écrire vos mémoires ; lui, n'a pas su ; je n'ai pas su non plus le faire parler ou pas pris le temps, pas suffisamment, pour immortaliser son chemin, son histoire, à mon grand regret.

    Cette décision - de "déballer" comme je disais - tient beaucoup de ce repentir.

     

     

    Signé HESSEL